Tout ce que vous devez savoir à propos des caractéristiques et des aspects sociaux du cépage européen Grenache/Garnacha

Home/Non classifié(e)/Tout ce que vous devez savoir à propos des caractéristiques et des aspects sociaux du cépage européen Grenache/Garnacha

Tout ce que vous devez savoir à propos des caractéristiques et des aspects sociaux du cépage européen Grenache/Garnacha

By Michael Pinkus

Tout le monde en parle et tout le monde cherche à savoir quelle sera la nouvelle tendance dans l’univers vinicole, si bien que les questions abondent à ce sujet : s’agira-t-il d’un pays? D’un cépage? D’un style? D’un producteur? Bien que les possibilités de réponses soient pratiquement infinies, prenons un peu de temps pour parler d’un produit déjà offert, mais qui est actuellement perçu comme un nouveau venu sur le marché. J’aimerais vous faire découvrir ou redécouvrir les vins européens Garnacha (ou Grenache).

Le cépage Garnacha tient ses racines en Europe. Si vous avez bu un vin rouge espagnol au cours des 10 dernières années ou avez eu l’occasion d’essayer un produit du sud de la France provenant par exemple de la région du Roussillon, vous avez déjà goûté au Garnacha, que ce soit dans vin de cépage ou d’assemblage GSM (Grenache/Syrah/Mourvèdre).

Le Garnacha européen qui pousse en France et en Espagne conjugue le fruit du Syrah australien, la buvabilité du Merlot californien, la complexité des cépages rouges du Rhône et le caractère marquant du Pinot de Bourgogne. À maintes reprises au cours de ma carrière vinicole j’ai été surpris par un vin de Grenache. Chaque fois, j’ai dû le réévaluer, le goûter à nouveau ou prendre quelques minutes pour déguster sa riche saveur. Je dirais qu’au fil des ans, je suis devenu difficile à impressionner, mais les vins Garnacha ne cessent de m’étonner chaque année. Ces produits de qualité peuvent facilement s’inscrire parmi mes meilleures recommandations. Un bref survol de mon cellier m’a permis de constater qu’environ 10 % de mes vins sont composés de Garnacha, que ce soit sous forme de cépage ou d’assemblage. La buvabilité, la constance et le potentiel de vieillissement du cépage m’ont donc déjà convaincu.

La deuxième et la principale question à se poser en tant que consommateur est la suivante : où peut-on trouver ces vins exceptionnels?

La réponse est simple : les commerces offrant des vins de qualité. Le plus important consiste cependant à lire ce qui se trouve sur l’étiquette. Je vais essayer de l’expliquer de façon simple, mais les vins européens peuvent parfois être difficiles à décrypter, surtout si vous êtes habitués à la simplicité des étiquettes des vins du Nouveau Monde. Les termes comme Appellation d’origine protégée (AOP) ou Indication géographique protégée (IGP) peuvent figurer sur l’étiquette. Les AOP sont des vins produits, traités et préparés dans une zone géographique donnée au moyen de méthodes reconnues, tandis que les IGP peuvent également porter l’acronyme PGI que vous connaissez peut-être. Cet acronyme peut être différent dans certains pays, comme l’Espagne (VT – Vino de la Tierra), la France (VDP – Vins de Pays) ou encore l’Italie (GT), qui signifie que le vin a une qualité propre associée à la région, mais pourrait ne pas avoir été fabriqué à partir d’un cépage traditionnel de la région. Pour de plus amples renseignements à propos de la Commission européenne, visitez le https://ec.europa.eu/info/food-farming-fisheries/food-safety-and-quality/certification/quality-labels/quality-schemes-explained_en

Le Garnacha pousse désormais dans plusieurs géographies et est actuellement le septième cépage le plus répandu au monde. Vous le trouverez aux États-Unis et au Mexique, en Afrique du Sud, en Australie (principalement dans les mélanges GSM ou du Rhône). On en retrouve aussi en Italie, en Croatie, en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Tous ces pays regroupés ne possèdent toutefois que 12 % des plantations de Garnacha à l’échelle mondiale. Le cépage pousse généralement en Europe, soit dans le nord de l’Espagne et le sud de la France. Ce raisin pousse dans le climat méditerranéen et les régions chaudes (c’est pourquoi vous ne le retrouverez pas au Canada, en Nouvelle-Zélande ou en Allemagne par exemple). Le Garnacha est un cépage en quête de chaleur et de sècheresse qui aime les longues journées chaudes et les nuits fraîches pour atteindre lentement sa pleine maturité.

En Espagne, le Grenache est cultivé depuis plusieurs générations et en quantité importante dans l’AOP Cariñena, qui s’impose comme un chef de file en matière de qualité Garnacha depuis 1932 et continue de mener la révolution espagnole du Grenache. L’économie de la Cariñena repose principalement sur l’industrie du vin. En tant que sixième exportateur espagnol en matière de volume, la région accorde une attention particulière à la qualité. En recherchant l’étiquette Cariñena au dos de la bouteille, vous vous assurez de choisir l’un des meilleurs vins d’Espagne.

L’AOP Calatayud constitue une autre appellation incontournable pour la revitalisation du cépage Garnacha. Bien que le cépage y soit cultivé depuis les années 1990 seulement, la région jouit d’une longue tradition en matière de culture de raisins de qualité. En moyenne, les vignes sont âgées de 50 ans et la haute altitude des vignobles de montagne offre aux raisins Garnacha les fluctuations de température dont ils ont besoin pour atteindre leur plein potentiel. D’autres régions d’Espagne contribuant à la popularité du cépage Garnacha sont moins reconnues à l’échelle mondiale, mais offrent des produits particulièrement attrayants, notamment l’AOP Campo de Borja (depuis 1990), qui propose des vignes âgées de 30 à 50 ans, l’AOP Somontano (depuis 1984) en raison de ses trois régions de culture (les montagnes, les contreforts et les plaines) permettant de cultiver les raisins dans des climats plus frais, et finalement, l’AOP Terra Alta (depuis 1984) produisant près de 70 % du Garnacha blanc à l’échelle mondiale. Recherchez ces désignations à l’arrière des bouteilles de vin européen et impressionnez vos proches avec vos nouvelles connaissances qui feront de vous l’expert dans la pièce.

Au nord de la frontière espagnole se trouve la région française du Roussillon. Dans ce territoire le plus au sud de la France, le Grenache s’impose pour la production d’une gamme complète de vins. Cette région a par ailleurs tout pour plaire : des familles de vignerons qui exercent leurs activités depuis des générations, des coopératives (25) et 350 celliers privés. Sans surprise, cette région la plus ensoleillée de la France a produit 683 100 hl en 2017, soit 32hl/ha en moyenne. Grâce à sa mosaïque unique de microterroirs, le Roussillon offre une gamme diversifiée de vins de toutes les couleurs, soit 15 AOP et 3 IGP de vins tranquilles : des vins secs dont les AOP Collioure, Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages, Côtes du Roussillon villages les Aspres, Côtes du Roussillon Villages Camarany, Côtes du Roussillon Villages Latour de France, Côtes du Roussillon Villages Lesquerde, Côtes du Roussillon Villages Tautavel, Maury Sec, les IGP Côtes Catalanes et IGP Côte Vermeille (un peu de Languedoc et d’IGP d’Oc) mais aussi des Vins Doux Naturels que sont  les Rivesaltes, Maury, Banyuls, Banyuls Grand Cru et Muscat de Rivesaltes (seul à ne pas avoir de grenache). 

Le Grenache étant particulièrement polyvalent et accessible, n’hésitez pas à le servir pour le faire découvrir à vos amis et à vos proches. Le cépage européen Garnacha est idéal en toute occasion et mérite d’être le prochain vin dernier cri que vous partagez. Comme le dit le vieil adage, tout ce qui est ancien finit par revenir au goût du jour.

La prochaine fois que vous devrez accorder un vin généreux à de la viande, du poisson ou des salades fraîches, pensez à Garnacha, car vous trouverez sans aucun doute l’accord parfait avec un Grenache rouge, blanc, rosé, pétillant ou sucré (VDN ou fortifié) ; des produits européens de qualité!

Cliquez pour lire la biographie de Michael Pinkus

         

Leave A Comment